2020 : une année de contrastes. Certains vignobles commencent à rencontrer leurs premiers problèmes fermentaires. Souvent en cause, des degrés alcooliques élevés (>14.5 % vol.) associés à des températures de fermentation trop élevées (>26°C). On ne le rappellera jamais assez : en cas de maturité technologique poussée, limitez la toxicité de l’éthanol en adaptant vos températures de fermentation à la baisse. Si l’anticipation et la prévention restent donc à privilégier, quelques rappels dans ce flash-info pour réagir en cas de difficultés fermentaires.

Lire le Flash Info